Les conseils

 

 

LES CONSEILS DE SOINS D’AIAPIERCING

 

Les informations contenues dans ce guide de soins, sont basées d’après notre expérience professionnelle et des recherches cliniques intensives.

Elles ne peuvent donc pas être considérées comme une prescription médicale venant d’un médecin.

Vous trouverez diverses rubriques allant du soin des piercings à la cicatrisation par étapes.

 

Soin des piercings.

1.1Comment procède-t-on pour nettoyer son piercing ?

1.2 Les produits antiseptiques conseillés.

1.3 Les produits antiseptiques déconseillés.

 

En plus des soins.

2.1 Les attitudes bénéfiques.

2.2 Les comportements négatifs.

 

Migration et Rejet.

3.1 Le facteur de migration.

3.2 Le facteur de rejet.

 

La cicatrisation et ses étapes.

4.1 Après l’acte.

4.2 Pendant la cicatrisation.

4.3 Après la cicatrisation.

4.4 Le temps de la cicatrisation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1. SOINS DES PIERCINGS 


 

Le principe du nettoyage d’un piercing en phase de cicatrisation est :

-de retirer les cellules mortes,

-d’enlever toutes les sécrétions produites par votre corps,

-d’éliminer les bactéries accumulées tout au long de la journée.

 

Le but est de garder la plaie propre afin que votre corps génère sa propre cicatrisation:

-L’hygiène, le bon sens et une attention particulière à la partie percée, est nécessaire pour le bon déroulement de la cicatrisation.

-Les piercings en phase de cicatrisation doivent être nettoyés deux fois par jour.

-Si le piercing n’est pas correctement nettoyé tous les jours, un amas de cellules mortes, de savons et de sécrétions malodorantes peut s’accumuler et empêcher la cicatrisation.

 

Gardez toutefois à l’esprit, que trop nettoyer son piercing peut l’irriter et donc retarder sa cicatrisation. 

 

 

 


 

 

 

 

 

1.1COMMENT PROCÈDE T-ON POUR NETTOYER SON PIERCING 

 

1.LAVEZ-VOUS LES MAINS :

Lavez soigneusement vos mains avec le savon antiseptique.

Ne touchez jamais votre piercing en cours de cicatrisation avec les      mains sales,

ceci est vital pour éviter tout risque d’infection.

 

2.RINCEZ VOTRE PIERCING :

Commencez par bien rincer votre piercing à l’eau claire tiède.

Enlevez doucement toutes les sécrétions et les croûtes présentes sur la plaie ou sur le bijou à l’aide d’un coton-tige

(jamais avec vos ongles).

Cette étape est importante pour votre confort.

 

3.UTILISEZ DU SAVON :

Appliquez un savon doux directement sur le piercing.

Nettoyez la plaie ainsi que votre bijou avec vos doigts propres

ou à l’aide d’un coton-tige, puis faites doucement coulisser votre bijou

pendant quelques secondes pour bien faire pénétrer le savon.

 

4.PATIENTEZ :

Laissez agir le savon une minute.

 

5.RINCEZ À NOUVEAU VOTRE PIERCING :

Rincez soigneusement votre piercing à l’eau claire durant une minute en le faisant à nouveau coulisser pour bien rincer tous les résidus de savon se trouvant à l’intérieur.

 

6.FAITES SÉCHER VOTRE PIERCING :

Séchez bien votre piercing à l’aide d’une compresse ou de papier essuie-tout. N’utilisez pas de serviette de bain car même propres elles sont porteuses de bactéries. 

 

7.SOYEZ PATIENT :

Soyez patients durant la période de soins.

Chaque personne est unique et donc chaque corps cicatrise à son rythme.

Continuez les soins tout au long de la période recommandée par votre perceur et ce même si votre piercing vous paraît parfaitement cicatrisé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1.2 LES PRODUITS ANTISEPTIQUES CONSEILLÉS :

 

-PROVON®,

-SATIN SOAP®,

-ANTISEPTIC AFTERCARE SOLUTION®.

 

Ce sont les produits de soins les plus efficaces et les moins irritants pour votre piercing.

En complément, vous pouvez utiliser des solutions salines stériles en ampoule telle que les sérums physiologiques.

 

 

1.3LES PRODUITS ANTISEPTIQUES DÉCONSEILLÉS :

 

-ALCOOL ET TOUS LES PRODUITS A BASE D’ALCOOL.

L’alcool est trop irritant, dessèche la peau et peut ralentir la cicatrisation. De plus il n’est d’aucune efficacité sur les germes.


 

-EAU OXYGÉNÉE.

 L’eau oxygénée tue les bactéries mais détruit aussi les cellules de la peau qui se reconstruisent autour du piercing.

Une utilisation trop longue de ce produit réduirait les possibilités de cicatrisation. 


 

-BÉTADINE® (Povidone iodine).

Cette solution peut être utilisée pour les premiers soins mais à long terme se révèle trop forte et retarde la cicatrisation.

La Bétadine peut être employée pour résoudre un problème d’infection mais cependant lorsqu’elle est utilisée trop longtemps peut détruire les tissus cicatrisés.

Elle décolore les bijoux en or et de nombreuses personnes ont développé une sensibilité dermique à ce produit.

 

 

           

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. EN PLUS DES SOINS :

 

N’oubliez pas que de nombreux facteurs extérieurs, bénéfiques ou négatifs influent tout au long de votre cicatrisation.

 

2.1 LES ATTITUDES BÉNÉFIQUES :

 

-Une alimentation équilibrée,

 

-Une bonne hygiène de vie,

 

-Une bonne santé,

 

-Un sommeil calme et complet,

 

-Un cadre de vie hygiénique,

 

-Préférez les douches aux bains,

 

-Des « boosters » de système immunitaire tels que le zinc ou les vitamines.

 

-Laisser « tranquille » son piercing en dehors des soins en évitant de le tripoter ou de jouer avec surtout avec les mains « sales ».

 

-Changer régulièrement vos taies d’oreiller,nettoyez vos écouteurs, casques et oreillettes quand il s’agit de piercing aux oreilles.

 

-Evitez de porter des vêtements trop moulants pour écarter le risque de frottement.

 

-Protégez votre piercing avec un pansement type pansement pour les yeux (disponible en pharmacie) pour éviter les frottements ou les chocs pendant une activité sportive.

 

 

2.2 LES COMPORTEMENTS NÉGATIFS : 


 

 

-Le sur-nettoyage de votre piercing.

 

-Des baignades en eaux stagnantes (bains, piscines...) pendant le premier mois.

 

-Des comportements peu hygiéniques tels que toucher son piercing en dehors des soins, jouer avec son piercing, coller son oreille à son téléphone, etc,

 

-Animaux (léchouille),

 

-Vêtements ou draps sales.

 

-Crèmes et maquillages peuvent étouffer votre piercing et empêcher un écoulement correct des lymphes.

 

-Les coups de soleil.

 

-Coups ou accrochages à répétition.

 

-L’utilisation de drogues ou de fluidifiants sanguins.

 

-Le contact avec des produits irritants tels que des antiseptiques forts, les shampooings ou les laques capillaires.

 

-Changer de piercing alors que la cicatrisation n’est pas terminée.

 

-Tripoter et jouer avec son piercing avec les mains sales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. MIGRATION ET REJET:

 

3.1 LE FACTEUR DE MIGRATION : 


Le fait de dormir ou de faire des pressions prolongées (casques...)

sur votre piercing peut le faire migrer.

 

Cela veut dire qu’il cicatrise de travers dans un sens ou dans un autre et provoquant ainsi des hypertrophies et autres problèmes bénins.

La cicatrisation sera plus longue et votre piercing ne s’ajustera pas comme prévu.

 

Cela est fréquent sur les cartilages, nombrils et tétons car bien souvent nous dormons sur l’oreille que nous perçons ou sur le ventre.

 

Pour prévenir le facteur de migration n’oubliez pas d’aller au rendez-vous de contrôle d’après piercing chez votre perceur.

 

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre perceur

qui vous indiquera la bonne marche à suivre.

 

 

3.2 LE FACTEUR DE REJET :

Il arrive parfois que notre corps ne « supporte » pas un piercing.

La fonction première du corps est de « combattre » tous corps étrangers.

Cela peut se produire quand :

-votre système immunitaire est faible.

-vous « accrochez » votre bijou à plusieurs reprises.

-votre corps ne supporte pas la matière implantée.

-votre piercing est « mal placé ».

Cela se caractérise par une réduction de la prise de peau initiale et un amincissement de la peau percée (on voit la barre par transparence et la peau prend une teinte violette).

C’est totalement indolore et n’est pas réversible une fois le processus entamé.

C’est un phénomène fréquent sur les micros dermiques, surfaces et pockettings.

Pour prévenir le facteur de rejet n’oubliez pas d’aller au rendez-vous de contrôle d’après piercing chez votre perceur.

 

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre perceur qui vous indiquera la bonne marche à suivre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4. LA CICATRISATION ET SES ETAPES:

 

Nous ne sommes pas tous égaux face à la cicatrisation et à la douleur.

En fonction de votre hygiène de vie, de votre corps, de votre métabolisme, votre piercing cicatrisera plus ou moins vite.

 

 

 

4.1 APRÈS L'ACTE :

Il est normal que votre perçage :

-Gonfle,

-Rougisse,

-Qu’il sécrète un liquide nommé lymphe ou du sang,

-Qu’il y est une certaine sensibilité au toucher.

 

4.2 PENDANT LA CICATRISATION :

Il est courant que votre perçage :

-provoque quelques démangeaisons,

-qu’il y est des sécrétions d’un liquide blanc jaunâtre nommé lymphe

et différent du « pus » formant une petite croûte sur le bijou.

Cela permet à la peau de se resserrer autour du bijou.

-Le bijou de piercing ne bouge pas librement et il ne faut pas le forcer à bouger.

-En apparence, le piercing peut sembler bien cicatrisé avant qu’il le soit véritablement.

La cicatrisation se fait de l’intérieur vers l’extérieur.

Les tissus interne et profond mettent plus de temps à cicatriser.

Il est donc important de continuer à le nettoyer jusqu’à complète cicatrisation.

4.3 APRÈS LA CICATRISATION :

-Ne restez pas sans piercing. N’oubliez pas que même si votre piercing a de l’âge, le trou peut se refermer rapidement.

-Lavez-vous bien les mains avant chaque changement de piercing et nettoyez bien les bijoux.

 

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre perceur qui vous indiquera la bonne marche à suivre.

 

4.4 LE TEMPS DE CICATRISATION:

Le temps de cicatrisation varie d’un individu à l’autre et de l’endroit du perçage.

Voici une estimation de la durée moyenne de cicatrisation qui varie en fonction de l’endroit du perçage.

Ces durées ne sont qu’indicatives, votre perceur est le seul à pouvoir vous fournir des renseignements plus précis et personnalisés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Piercing de visage

 Temps de cicatrisation moyen

Lobe ( centré et lobe horizontal)

3 à 6 mois

Cartilage (hélix, tragus, daith, conch, snug, anti-tragus, anti-hélix, rook, industriel )

6 à 12 mois

Narine ( nez, hight nostril)

9 mois

Septum

2 à 3 mois

Lèvre (labret, labret décalé, monroe, madona, médusa)

3 mois

Langue

3 semaines

Smiley/ Frowney

1 à 4 semaines

Bridge (horizontal, vertical)

9 à 12 mois

Joue (cheek)

12 à 18 mois

Arcade

3 à 4 mois

 
 

 

 

   

Autre endroit du corps

 Temps de cicatrisation moyen

Nombril

6 à 9 mois

Téton féminin

6 à 9 mois

Téton masculin

3 à 4 mois

Piercing de surface (microdermal et piercing surface)

6 à 24 mois

 

 

 

   

Les piercing génitaux

 Temps de cicatrisation moyen

Capuchon vertical

2 à 3 mois

Capuchon horizontal

2 à 3 mois

Christina

6 à 9 mois

Fourchette

2 à 3 mois

Grande lèvre

3 à 4 mois

Petite lèvre

1 à 3 mois

Triangle

3 à 4 mois

Ampallang

6 à 9 mois

Prince Albert

1 à 3 mois

Prince Albert Inversé

4 à 6 mois

Frenum

2 à 3 mois

Dydoe

3 à 4 mois

Hafada

3 à 4 mois

Guiche

3 à 4 mois

Lorum

3 à 4 mois